Inspiration .

Urban Planning .

Aménagement urbain .

By Isabel dos Santos .

5 enjeux pour les villes

L’Afrique doit se préparer d’ores et déjà à accueillir les 1,7 billions de personnes qui vont vivre dans le continente jusqu’en 2030. La planification urbanistique de nos villes est essentielle face aux niveaux de croissance de la population cette prochaine décennie. Cet enjeu est énorme et ne peut attendre.

1. Planifier, préparer et projeter

L’un des premiers enjeux de l’actualité est la croissance accélérée des zones urbaines avant la construction des infrastructures adéquates. Les villes augmentent d’une façon désordonnée et les investissements nécessaires n’accompagnent pas ce rythme. Adapter de nouvelles infrastructures à une ville déjà implantée peut coûter trois fois plus cher qu’au début de son développement urbanistique. Anticiper l’infrastructure avant l’arrivée de la population c’est non seulement intelligent mais aussi cela apporte de grands avantages en termes d’économies. Cette réalité est d’autant plus importante que 2/3 des villes africaines ne sont pas encore construites.

2. Infrastructure et connectivité

Les villes sont de vrais moteurs de développement économique, mais posent également des grands enjeux quant à l’encombrement de voitures ou à l’excès de population. Pour que l’activité économique développe tout son potentiel, l’infrastructure est importante, mais la connectivité entre les espaces urbains, les ports et les aéroports est également cruciale. Dans une ville de bonne connectivité, les entreprises veulent investir, elles arrivent à diminuer les coûts, à augmenter la spécialisation et la productivité. Les villes deviennent de vraies machines de création d’emploi.

3. Droits de propriété

Nous avons besoin d’avoir des rues avec des noms, des maisons avec des numéros, des adresses, pour qu’on puisse devenir propriétaires de nos villes, de nos maisons. C’est la seule façon d’exercer notre citoyenneté. Il est important de développer les droits de propriété et ce processus d’enregistrement doit se faire accompagner d’un marché immobilier dynamique, sur lequel les populations puissent changer d’habitation.

4. Gérer les villes

Les villes sont de vrais moteurs de prospérité et nous devons ressentir que nos impôts seront utilisés dans la construction de nouvelles écoles et de meilleurs quartiers pour nos enfants et nos familles. Une ville doit avoir la possibilité de percevoir des recettes afin qu’elles soient utilisées au bénéfice de tous. Conscients de nos devoirs en tant que citoyens, nous pouvons exiger le droit à une ville inclusive et prospère.

5. Villes inclusives

Les villes inclusives doivent être une préoccupation de tous. Nous devons gérer correctement notre terre et planifier de quelle façon les projets de développement urbain seront réalisés, tenant compte d’un propos : le bien-être de tous. Il ne suffit pas d’édifier ; il faut percevoir la ville comme un espace de vie. Comment maintenir les communautés vivantes et reliées entre soi, avec un sentiment d’appartenance. Des villes sécurisées, agréables, amies de l’environnement, durables. Cet enjeu doit être perçu comme une opportunité. Il n’y a pas de droit à l’erreur. Les villes doivent être une priorité aujourd’hui, pour que demain elles puissent accueillir tout le monde de bras ouverts.