Work .

Inspiration .

Changing Africa .

By Isabel dos Santos .

Comment accélérer le potentiel de l’Afrique

Un vaste continent avec un potentiel immense, avec des gens travailleurs et qui sont dévoués à leur terre … tout est prêt pour que l’Afrique puisse faire le grand saut et devenir une économie robuste. Alors que manque-t-il faire pour que cela se produise?

Diversifier les exportations en misant sur l’industrie

Aujourd’hui, les produits africains arrivent aux quatre coins du monde, avec de plus en plus de partenaires commerciaux à la recherche de nos produits et nos marchandises. Au cours des 20 dernières années, le commerce en Afrique a quadruplé. Le défi consiste maintenant à diversifier les exportations, principalement axées sur les matières premières. Il est fondamental d’investir dans les produits industriels et transformés et l’industrie manufacturière joue ici un rôle crucial. Le continent doit produire les biens qu’il achète actuellement à l’étranger et seul la croissance de l’industrie en Afrique peut aider à réduire la facture avec les importations – une facture qui continue toujours à augmenter.

Promouvoir le commerce entre les pays africains

Le commerce entre les pays africains a encore beaucoup à donner. Nous parlons d’un marché de consommation de près d’un milliard de personnes, avec un pouvoir d’achat croissant.

Dans le cas de l’Angola, nous devons nous adresser à nos voisins et promouvoir nos produits et notre savoir-faire. Il est essentiel de tirer parti de cette proximité géographique et des liens que nous partageons. Si tous les pays africains se concentrent sur cet immense potentiel, nous pourrons unir nos forces et répondre aux besoins de chacun: nous verrons qu’il existe des pays à forte capacité agricole et d’autres à forte industrie et à forte productivité. Nous stimulons ainsi ce géant qu’est le marché africain, avec de grands avantages pour tous les pays, sans oublier les échanges commerciaux avec le reste du monde.

Plateforme de paiement commune

Une impulsion majeure pour le commerce intra-africain serait de créer un mode de paiement commun qui permettrait de convertir les monnaies des différents pays sans passer par une troisième devise comme le dollar, l’euro ou le yen. Cette question empêche même le commerce de développer pleinement son potentiel et devrait constituer une question fondamentale pour les décideurs politiques à travers le continent. Je pense qu’en simplifiant les transactions monétaires en Afrique, la confiance des investisseurs internationaux irait augmenter.

Visas

Dans le monde des affaires en pleine effervescence, les visas d’entrée et de sortie des pays constituent toujours une contrainte forte. En raison du délai d’obtention des visas, de nombreuses réunions de travail, de contrats et de voyages sont reportées ou ne sont même pas menés à bonne fin. Nous avons une réalité incompatible avec les exigences du monde des affaires. En tant qu’Angolaise, j’ai besoin d’un visa pour voyager dans de nombreuses régions du monde. Il me semble essentiel de créer un système alternatif pour les entrepreneurs qui ne voyagent que pour quelques jours. La simplification des procédures administratives stimule fortement l’économie.

Technologie

La technologie est un outil puissant pour stimuler le développement de nos pays. Quand nous pensons à la façon de répondre à tous ces défis, nous devons toujours rechercher des solutions en matière de technologie et d’innovation: ils peuvent même résoudre bon nombre de nos problèmes, allant de questions plus complexes tels que les services financiers aux problèmes de notre vie quotidienne. Avec une Afrique si jeune et de plus en plus qualifiée, où l’Internet avance à grands pas, l’innovation est une condition essentielle pour libérer le potentiel du continent.