Work .

La technologie .

By Isabel dos Santos .

L’Afrique de plus en plus en ligne

Jamais autant de personnes ont eu accès à Internet en Afrique. Ils seront près de 500 millions en 2018. Le continent est en pleine croissance, et ce n’est pas seulement une question démographique.  La démocratisation croissante de l’accès à l’Internet en est un signe. L’Afrique, de 2017 à 2018, a augmenté le nombre de personnes ayant accès à Internet de 20 %, tandis que l’Asie n’a augmenté que de 5 % et les Amériques de 3%.

Cette évolution accélérée montre que, bien qu’il nous reste encore beaucoup à faire, nous sommes enfin sur la bonne voie. Les nouvelles technologies sont avant tout un instrument permettant au continent de s’affirmer et de renforcer sa position dans le monde. Un moyen pour l’Afrique d’avoir une voix de plus en plus forte. Car ce n’est qu’en ayant plus facilement accès à l’information que les personnes et les entreprises peuvent planifier et croître en fonction de leur plein potentiel et atteindre tous leurs objectifs.

África cada vez mais online Image (3) - Isabel dos Santos

Le partage de l’information changera certainement aussi la conscience des Africains. Il nous permettra de regarder plus facilement notre continent sans frontière, en raison de l’immense potentiel qu’il a toujours projeté et qu’il réalise aujourd’hui. Plus d’information signifie aussi plus de démocratie, plus de potentiel de croissance économique et sociale.

Au cours de la même période, l’Angola a connu une croissance de 10 %, elle affiche l’un des taux de pénétration de l’Internet les plus élevés du continent et est un agent du changement national et régional. Depuis 2001, avec la naissance d’Unitel, j’ai eu le rêve et l’opportunité de m’impliquer et de suivre de près l’expansion de la couverture Internet en Angola. La disponibilité des ventes d’équipements mobiles, qui ont permis à tant de gens d’accéder au nouveau monde de la communication, est une autre étape très importante pour l’inclusion technologique de notre pays. Je ne doute pas que ce mouvement ait été décisif.

Aujourd’hui, Unitel dispose de l’un des réseaux de télécommunications les plus modernes du continent, avec la technologie 4G et avec l’engagement de développer son réseau et la vitesse à laquelle il permet l’accès à Internet. On assiste à cela un peu partout sur le continent.

Ce sont de bonnes nouvelles pour tous les Africains. Aujourd’hui, nous ne pouvons pas parler d’inclusion sans parler de société de l’information. Afin d’être des citoyens à part entière d’un monde en constante évolution, nous devons veiller à ce que l’information soit facilement accessible à tous en tant que moteur de ce changement. Les jeunes générations le savent mieux que quiconque. La prochaine étape consistera à s’assurer que personne n’est exclu et que tout le monde peut profiter d’un accès rapide à Internet quand il en a besoin. Telle est ma vision – une Afrique inclusive, à la pointe de la technologie préparée pour le futur, qui fournit à ses citoyens et à ses entreprises les outils dont ils ont besoin pour se développer.