NewsRoom

Entretiens

Entretiens .

TV Zimbo .

By Isabel dos Santos .

L'Angola a besoin de ponts et de partenariats pour se développer

TV Zimbo – Nous avons ici Madame L’Ingénieur Isabel dos Santos. Bonne nuit à vous. Je vous demande: qu’est-ce que ce sommet (Russie-Afrique) peut représenter pour le continent berceau?

Isabel dos Santos – Salut, Tatiana Reis, bonsoir. Bonsoir Angola et bonsoir Luanda, ici de Sochi, Russie. C’est vraiment un plaisir d’être ici et je pense que ce sommet changera les relations entre la Russie et l’Afrique, notamment en ce qui concerne les investissements et les partenariats susceptibles de faire croître notre continent.

TV Zimbo – Ce n’est pas la première fois que ces sommets se tiennent, mais le fait est que, en termes de résultats concrets, on ne voit pratiquement rien. Je vous demande: en quoi ce sommet sera-t-il différent des autres?

Isabel dos Santos – Il ne fait aucun doute qu’il est toujours très difficile de passer de la théorie à la pratique, n’est-ce pas? Alors, comment établissez-vous des relations, comment les gens peuvent-ils réellement créer des partenariats, comment les entreprises peuvent-elles être établies en Afrique? Par exemple, comment une entreprise russe peut-elle travailler en Angola ou comment une entreprise angolaise peut-elle travailler en Russie? Ce ne sont pas des choses faciles, mais ce genre de sommet est très important car il ouvre le dialogue. Nous commençons à parler, nous commençons à voir comment nous pouvons interagir et quel cadre juridique est nécessaire, mais également quel type de financement et quel type de soutien peut être offert aux entreprises qui souhaitent créer un partenariat.

TV Zimbo – Actuellement, l’Angola a encore de graves problèmes fondamentaux tels que l’électricité et l’eau. Comment vraiment attirer les investissements étrangers?

Isabel dos Santos – Nous avons vu, par exemple, un projet comme Capanda, qui a été réalisé il y a deux décennies avec la participation de sociétés russes. Il s’agit en effet d’une centrale majeure et il ne fait aucun doute que la Russie dispose de la technologie et du savoir-faire. Donc, elle sait comment construire des barrages et peut être un bon partenaire dans le secteur de l’électricité, par exemple en Angola.

TV Zimbo – Mais ce que Poutine veut de l’Angola à ce sommet, c’est une plus grande coopération dans le secteur des diamants.

Isabel dos Santos – Je crois qu’il y a plusieurs défis qui ont été lancés. Le secteur minier pour la Russie est certainement un secteur clé. C’est également l’un des secteurs où la Russie possède le plus de savoir-faire, c’est-à-dire une grande expérience dans le secteur minier, mais pas seulement dans ce domaine. Le président Poutine a lancé aujourd’hui un défi visant à doubler ou à tripler le chiffre d’affaires entre l’Afrique et la Russie. Maintenant, ce volume est d’environ 17 milliards. Vous voyez donc que tripler signifie atteindre 40, 50 milliards et cela dans très, très peu de temps.

TV Zimbo – Maintenant, la Russie annule 20 milliards de dollars de dette à l’Afrique, mais à quel prix?

Isabel dos Santos – Eh bien, je ne connais pas vraiment les détails de la remise de dette. Je pense qu’il ne fait aucun doute que nous avons des dettes très élevées dans nos pays. Une partie de cette dette n’est pas bien structurée. C’est une dette qui ne nous permet pas de croître, qui ne nous permet pas d’investir davantage et bien sûr, quand il ya un accord, quand un pays est disposé à annuler une dette, je pense que cela est toujours bienvenu. Ce que je voudrais vraiment, c’est investir dans les secteurs productifs, les secteurs créateurs d’emplois et en particulier ceux qui offrent aux entreprises angolaises la possibilité de vendre des produits et de fournir des services.

Pour moi, il n’y a vraiment aucun projet qui me plaît plus que d’être réellement autosuffisant en nourriture. Être capable de produire ce dont nous avons besoin pour manger. C’est l’agriculture. Et ce que je voudrais vraiment, ce serait des partenariats entre la Russie et l’Angola pour nous aider à développer le secteur agricole

TV Zimbo – L’intérêt de la Russie pour le continent africain est-il dû à la présence chinoise et américaine? Y a-t-il un lien?

Isabel dos Santos – La Russie a toujours été un pays très proche de l’Angola. Si nous nous souvenons d’un point de vue historique, au fond, l’Union soviétique a des liens historiques avec l’Angola depuis notre indépendance, n’est-ce pas? Je pense donc que ce n’est pas surprenant aujourd’hui. Je pense que la Russie moderne a une économie différente, d’autres défis, mais la Russie a aujourd’hui une technologie, notamment dans le secteur informatique. Ce sont des technologies très, très avancées et nous pouvons vraiment avoir un avantage dans ce type de partenariat.

TV Zimbo – En dehors de cet avantage ou des avantages dont vous venez de me parler, en regardant maintenant les investissements dans notre pays, il est en ce moment possible de parler de priorités. Pour vous, où devrions-nous commencer à attaquer? Quelle serait une priorité pour vous?

Isabel dos Santos – Regardez, pour moi, il n’y a vraiment aucun projet qui me plaît plus que d’être réellement autosuffisant en nourriture. Être capable de produire ce dont nous avons besoin pour manger. C’est l’agriculture. Et ce que je voudrais vraiment, ce serait des partenariats entre la Russie et l’Angola pour nous aider à développer le secteur agricole. Et je vais dire quelque chose de très concret, par exemple, nous aider à avoir plus de terres irriguées. En d’autres termes, des projets d’irrigation au projet de préparation des sols en passant par le transfert de certaines technologies également pour la plantation de céréales.

TV Zimbo – Avez-vous des attentes concernant le discours du président João Lourenço demain à Sochi?

Isabel dos Santos – Attendons et espérons réellement que d’ici seront construits les ponts et les partenariats que l’Angola nécessite pour se développer, afin que nous puissions tous avoir la terre que nous souhaitons avec des emplois, des soins de santé et un logement.

TV Zimbo – Madame Isabel dos Santos, ce fut un plaisir de vous accueillir ici au Jornal da Zimbo.

Isabel dos Santos – Merci beaucoup!

TV Zimbo – Bonsoir, à la prochaine fois!

Isabel dos Santos – Bonne nuit, bonne nuit Angola ! Merci beaucoup!